Frissons belges au BIFFF

Le Brussels International Fantasy, Fantastic, Thriller and Science Fiction Film Festival, alias le BIFFF, se tiendra du 3 au 15 avril prochains, avec un programme une fois de plus au petits oignons – bien caramélisés.

Avant d’annoncer sa programmation hier, le festival avait déjà frappé fort la semaine dernière en annonçant une masterclass exclusive avec le nouveau maître du genre adoubé par Hollywood et les Oscars eux-mêmes, le réalisateur mexicain Guillermo Del Toro. Cet évènement, déjà complet malheureusement, sera un peu noir-jaune-rouge, puisqu’il sera co-animé par deux réalisateurs belges spécialistes du cinéma de genre, Fabrice du Welz (Calvaire, Vinyan, Alleluia, Message from the King) et Jonas Goaverts (Welp).

Le BIFFF, c’est 35 ans de travail et de passion au service du cinéma de genre, un cinéma longtemps dédaigné, qui semble depuis quelques années avoir conquis ses lettres de noblesse, et suscité l’enthousiasme et l’intérêt des cinéphiles du monde entier. De nombreux films internationaux de prestige seront dévoilées lors du Festival, qui sera d’ailleurs l’occasion de souligner la vitalité des producteurs belges en matière de coproduction de films de genre. On annonce par exemple Muse de Jaume Balaguero, coproduit par les Liégeois de Frakas, I Kill Giants de Chris Colombus, coproduit par Umedia, ou El ano de la plaga de C. Martin Ferrera.

Deux films belges en compétition

Mais le BIFFF, c’est aussi l’occasion de découvrir des films belges de tous genres et de tous horizons. En Compétition Européenne, on retrouvera ainsi deux longs métrages belges surprenants.

D’un côté, La Femme la plus assassinée du monde de Franck Ribière, fidèle producteur d’Alex de la Iglesia, dont c’est le premier long métrage. Le film revient sur le parcours hors norme de Paula Maxa, comédienne star du théâtre Grand Guignol au début du 20e siècle à Paris, morte plus de 30.000 fois sur scène. Mais le directeur du théâtre, après avoir vu sa muse lapidée, asphyxiée, empoisonnée, brûlée vive, crucifiée, scalpée, étranglée, égorgée, noyée, envisage encore mieux, un ultime décès qui restera dans les annales…. Paula Maxa est interprétée par Anna Mouglalis. A ses côtés, de nombreux acteurs belges, dont Jean-Michel Balthazar, Eric Godon, Jean-Jacques Rausin, Pierre Nisse… Particularité (de taille) du film? Il s’agit de la première production Netflix belge! Le film est produit par Fontana.

LaFemmeLaPlusAssassineeDuMonde

Autre film belge en compétition, autre projet surprenant: Painkillers, de Roxy Shih, un film belge… made in America! Une variation sur le thème du vampire, avec un casting lui aussi américain, mais écrit et produit par le réalisateur belge Gilles Daoust (The Room). Le film est également produit par Alain Berliner.

Mad in Belgium

Le BIFFF, c’est aussi la section Mad in Belgium, ode au cinéma guerilla, des films underground 100% belge qu’on ne voit souvent nulle part ailleurs. Cette année, le BIFFF lève le voile sur – on ne résiste pas au plaisir de vous livrer les synopsis rédigés par le Festival:

Ca tourne près de chez vous d’Arno Pluquet, avec David D’urbano, Annick Cornette, Arno Pluquet, Nathan Unterberg

Deux vidéastes amateurs entament un documentaire d’investigation pour leur film qui se déroule à Evere. Ce p’tit bout de commune semble bien calme et rien de bien méchant ne semble s’y produire ; mais, pourtant, derrière cette tranquillité rurale se cache un lourd secret et une inquiétude grandissante…Vous n’avez certainement jamais entendu parler de la légende du Moeraske, n’est-ce pas ? Alors, ouvrez bien vos esgourdes et vous comprendrez pourquoi le prix de l’immobilier stagne dans cette partie de notre capitale : le 23 août 2017, dans ce fameux Moeraske à Evere, les cadavres de sept personnes ainsi qu’une voiture y ont été retrouvés. Pire encore, en fouillant la susdite bagnole, les enquêteurs y ont découvert un dvd ainsi qu’un appareil photo dans lequel on assiste à un suicide en direct….

 

Doubleplusungood de Marco Laguna, avec Delfine Bafort, Georges Beguin, Jonathan Borms

En 2018, dans un pays qui n’existe pas, Dago Cassandra, petit truand, revient dans son royaume après 15 ans d’exil investi d’une mission divine : tuer les 12 apôtres de Lucifer représenté par la pyramide du pouvoir… Mission extrêmement périlleuse, sa tête sera dès lors mise à prix !

 

Ex-Funeris d’Alexandre Drouet, avec David Leclercq, Anne-Pascale Clairembourg, Erika Sainte

La société belge Ex Funeris permet désormais de ramener à la vie des personnes récemment décédées. Mais, très vite, le monde plonge dans le chaos. Huit mois plus tard, un énigmatique homme armé sillonne une Belgique post-apocalyptique où des survivants tentent de s’organiser…

 

Joanne de Christopher Morrison, avec Alex Reid

Imaginez un monde où une conspiration institutionnalisée s’exerce contre les femmes. Un monde où ces dernières sont régulièrement kidnappées pour un lavage de cerveau en bonne et due forme. Juste pour s’assurer qu’elles resteront bien dans les clous d’une misogynie rampante… Cette fois, c’est au tour de Joanne de se réveiller dans une église aux portes condamnées. Elle ne sait pas encore ce qui l’attend, mais elle ne sera pas la seule à avoir droit à une surprise.

 

Memento Mori de Michael Vermaercke, avec Charlotte De Wulf, Felix Meyer, Aäron Roggeman

Une jeune fille dans un état comateux est en train de mourir sur son lit d’hôpital. Pourtant, le temps presse : son cerveau en bout de course essaie désespérément de recoller les événements traumatiques de la veille. Lors de cette foutue soirée, qui avait débuté comme pour un Cendrillon des temps modernes avant de bifurquer vers l’historique Google d’un David Lynch sous ecstasy…

Courts métrages belges

Enfin, le BIFFF n’oublie pas les formats courts, et programme un grand nombre de courts métrages, via deux sections.

La compétition courts métrages belges aura lieu le samedi 7 avril à midi, vous y retrouverez 6 films en exclusivité (liste ici), dont le nouveau film de Mathieu Mortelmans (Complices), Les Naufragés, co-réalisé avec Cécile Delberghe, où l’on retrouve la comédienne Babetida Sadjo.

La section Hors compétition reprend elle une sélection de quatre courts métrages belges: Fugazi de Laurent Michelet, Caducea de Christophe Mavroudis, Sepsis de Pierre-Michel Chevigné & Loren Claessens et Muil de Jasper Vrancken

 

Regardez aussi

Bande-annonce: « Pour la France » avec Lubna Azabal

La toujours impressionnante comédienne belge Lubna Azabal est à l’affiche de Pour la France, de …

Sahifa Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.