La fin du mois de décembre ? Noël, le réveillon de nouvel-an… et le Be Film Festival.

Sans surprise, le Be Film Festival nous revient dans un mois pour une douzième édition afin de célébrer les fêtes de fin d’année en compagnie des grands noms du cinéma belge. Ceux qui fréquentent la manifestation le savent bien : elle permet à tous les professionnels belges de se côtoyer en toute décontraction et de rencontrer les plus cinéphages des cinéphiles belges autour d’un verre et d’une bonne discussion à bâtons rompus.

 

Pour plus de plaisir, les festivités commenceront cette fois dès le 22 décembre. Elles se poursuivront jusqu’au 30 pour boucler l’année sous les meilleurs auspices.

 

Pour ne pas déroger à la tradition, le Be Film festival vous fera découvrir en avant-premières de nouveaux films prometteurs et redécouvrir le meilleur du best of du cinéma belge du Nord et du Sud à travers des rétrospectives toujours pertinentes. Au menu : du rire, de la poésie, du drame, de l’adrénaline au BOZAR et à la CINEMATEK.

Bien entendu, en plus des projections, le festival organise des DJ sets et des concerts pour célébrer dignement cette période légère.

 

Jusque-là, que du (bon) classique. La nouveauté est ailleurs : le Be Film Festival s’investit pour la première fois dans la création et la diffusion du cinéma belge à l’international en proposant des workshops aux professionnels. Les 21 et 22 décembre, le premier forum de coproduction permettra des rencontres entre producteurs belges et producteurs européens qui se concluront (si tout va bien) sur des contrats de coproduction.

Des programmateurs de festivals étrangers seront également invités afin de visionner des films belges en vue de prochaines programmations dans leurs festivals.

 

 

Plusieurs films sont, à l’heure actuelle, déjà confirmés au line-up. Pour l’ouverture, le 22 décembre, le Be Film a mis en plein dans le mille en nous proposant un des films les plus alléchants du début 2016: Faut pas lui dire de Solange Cicurel. Un premier long métrage, certes, mais atypique puisque nous allons découvrir une comédie romantique avec un casting épatant: composé de Stéphanie Crayencour, Tania Garbarski, Camille Chamoux et… Jenifer Bartoli.
Comme le BeFF s’offrira un petit break les 24 et 25 pour des raisons évidentes, il reprendra sur un schéma plus traditionnel dès le 26 avec… une réouverture. le concept devait être inventé. On n’est pas surpris que ce soit le Belgique qui en porte la paternité.

 

 

Pour cette réouverture, les organisateurs ont choisi Sonar, premier long métrage de Jean-Philippe Martin avec  Baptiste Sornin, Eminé Meyrem, Naidra Ayadi et Bernie Bonvoisin (oui, le chanteur de Trust, par ailleurs réalisateur de trois longs métrages). Pour rappel, la première belge de Sonar a eu lieu au FIFF où le film concourrait notamment pour le prix Cinevox.

Enfin, alors qu’on attend le détail de la programmation, on a déjà repéré sur le site officiel neuf affiches de films sortis durant l’année et qui seront reproposés dans des conditions optimales. Tous des films qui concourent dans une section ou l’autre pour les Magritte 2017.

 

 

 

Autant dire que si votre agenda n’est pas trop surchargé d’incontournables obligations familiales à cette période, le Be Film festival s’impose encore un peu plus comme un des musts de l’actualité cinématographique belge. On risque de s’y croiser…

Regardez aussi

Virginie Efira, Prix Lumières de la Meilleure actrice

La comédienne belge Virginie Efira a remporté hier soir le 28e Prix Lumières de la …

Sahifa Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.