« Seule à mon mariage » de Marta Bergman à l’ACID

Le film belge Seule à mon mariage de Marta Bergman fera partie de la programmation des cinéastes ACID (Association pour le cinéma indépendant et sa diffusion) du Festival International du Film de Cannes.

L’histoire

Seule à mon mariage est l’histoire de Pamela. Insolente, spontanée, drôle, cette jeune Rom, ne ressemble à aucune fille de sa communauté. Elle vit seule avec sa grand-mère et son bébé dans une cahute où elles partagent le même lit.  Mais que faire avec une enfant de deux ans quand on rêve d’être libre?  Pamela s’embarque vers l’inconnu, rompant avec les traditions qui l’étouffent. « Lapin, pizza, amour », trois mots de français et l’espoir d’un mariage pour changer son destin et celui de sa fille.

SeuleAmonmariage1

 

Premier long pour Marta Bergman

Seule à mon mariage est la première fiction de Marta Bergman, diplômée de l’Insas. Cette réalisatrice née à Bucarest s’est très rapidement tournée vers le documentaire. Elle y explore la Roumanie et plus spécifiquement les communautés Rom. Ses documentaires ont été montrés dans de prestigieux festivals tels que Visions du réel ou le Leipzig Film Festival. On lui doit des films comme Clejani, Heureux Séjour, ou Un jour mon prince viendra, qui suit la quête de trois jeunes filles roumaines qui cherchent un homme occidental – et une meilleure vie. On retrouve déjà les germes fictionnels de Seule à mon mariage, qu’elle a co-écrit avec Laurent Brandenbourger (réalisateur du film Petites Misères, et qui a notamment co-écrit avec Nabil Ben Yadir Dode Hoek ou Les Barons).

 

Le casting

Alina Serban, née dans une famille Rom en Roumanie, incarne le rôle de Pamela. Comédienne et metteuse en scène, ses études d’art dramatique l’amènent de Bucarest à la Royal Academy of Dramatic Art de Londres ainsi qu’à la Tisch School of the Arts à New York. Très engagée pour la cause de la communauté Rom, elle s’est fait connaître au théâtre à travers le one woman show I Declare at My Own Risk dont elle est à la fois l’auteur et l’interprète et qu’elle a déjà joué sur de nombreuses scènes européennes. Seule à mon mariage est son premier rôle dans un long métrage.

 

Tom Vermeir a une longue carrière de musicien et acteur de théâtre derrière lui. Il a également joué dans de nombreuses séries pour la télévision flamande. Au cinéma on a pu le voir dans le film de Felix van Groeningen présenté à Sundance, Belgica.

A leurs côtés, le cast se partage entre des acteurs roumains (Viorica Tudor, Marian Samu), et un solide cast belge, au rang desquels Jonas Bloquet (nommé pour le César du Meilleur espoir masculin pour sa performance dans Elle de Paul Verhoeven), Johan Leysen (vu récemment dans Le Passé devant nous, Souvenir, Le Tout Nouveau Testament, et dont la carrière se développe également à l’international avec des séries comme The Spiral, The Missing, Jeune & Jolie de François Ozon, ou encore The American d’Anton Corbijn avec Georges Clooney), ou Achille Ridolfi (Magritte du Meilleur Espoir en 2013 pour Au nom du fils, et que l’on a aussi vu dans Je suis à toi de David Lambert, et il y a quelques mois dans Trepalium, la série réalisée par Vincent Lannoo pour Arte). On retrouve également au générique l’actrice française Marie Denarnaud (La Taularde, Respire, Les Liens du Sang).

 

Première mondiale, et nouvelle sélection pour Frakas

Le film sera présenté à Cannes en première mondiale dans le cadre de la  programmation ACID. Il est produit par Frakas, également coproducteur de Girl de Lukas Dhont, sélectionné à Un certain regard, qui développe actuellement les premiers longs-métrages de Banu Akseki et Christophe Hermans, ainsi que le prochain, prochain long métrage de Fabrice du Welz (après Adoration), Inexorable

Regardez aussi

Virginie Efira, Prix Lumières de la Meilleure actrice

La comédienne belge Virginie Efira a remporté hier soir le 28e Prix Lumières de la …

Sahifa Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.