Wallimage soutient les nouveaux films de Ben Stassen et Fabrice du Welz

Pour sa première session de l’année 2018, le fonds d’investissement régional wallon soutient deux nouveaux longs métrages belges: The Queen’s Corgi de Ben Stassen et Vincent Kestelot et Adoration de Fabrice du Welz.

Le premier film belge aidé est la prochaine production du roi de l’animation en 3D belge et champion incontesté du box office, Ben Stassen. Après Bigfoot Junior sorti cet été, les studios nWave reviennent avec un ambitieux projet, The Queen’s Corgi, dont les premières images viennent d’être dévoilées à l’occasion de la Berlinale. Le film suit les aventures de Rex,  le chien préféré de la Reine d’Angleterre qui se retrouve malencontreusement séparé de sa maîtresse, et doit affronter des terrains de jeux autrement plus hostiles que les dorures de Buckingham Palace. Le film, doté d’un conséquent budget de 22 millions d’euros, est annoncé pour 2019. Son vendeur international, Charades, n’hésite pas à le comparer aux classiques de Disney qui ont des chiens pour héros comme La Belle et le Clochard ou Rox et Rouky. C’est peu dire que l’on attend beaucoup de ce nouvel opus.

Adoration est le dernier volet de la trilogie ardennaise de Fabrice Du Welz, entamée avec Calvaire et Alléluia. Le film emboîte le pas de Paul, 12 ans, jeune garçon qui vit seul avec sa mère, femme de ménage dans une clinique privée au fond des bois. Lorsqu’arrive Gloria, adolescente schizophrène, il en tombe amoureux et se persuade de l’aider à s’évader, coûte que coûte. Dans les rôles principaux, on retrouve Thomas Gioria, le jeune comédien récemment révélé par le drame français Jusqu’à la garde, et la jeune comédienne belge Fantine Harduin que l’on ne présente déjà presque plus du haut de ses 13 ans, nommée au début du mois aux Magritte du cinéma pour son rôle dans Happy End, le dernier film de Michaël Haneke. A leurs côtés, un casting 5 étoiles: Emmanuelle Béart, Béatrice Dalle, Benoît Poelvoorde, Laurent Lucas ou encore Peter Van den Begin. Le film sera produit par le fidèle compagnon d’aventure de du Welz, Vincent Tavier, pour Panique. Le tournage se déroulera cet été, comme nous le confirmait Fabrice du Welz la semaine dernière, lorsque nous le rencontrions dans le cadre du Festival Anima.

Ben Stassen/ Fabrice du Welz

 

Wallimage financera deux documentaires belges: Zenon l’insoumis, produit par Image Création, une plongée dans les œuvres croisées d’André Delvaux et Marguerite Yourcenar, et Au bonheur des dames d’Agnès Lejeune et Gaëlle Hardy, un film choral qui dessine le contour de la condition de femmes courageuses, et s’intéresse au quotidien des aides-ménagères, produit par Les Films de la Passerelle.

 

Wallimage soutient également des coproductions internationales, et notamment cette fois-ci trois films français: Ma mère est folle de Diane Kurys, coproduit par Nexus Factory, Premier de la classe de Stéphane Ben Lahcen, coproduit par Umedia, et last but not least, The Bouncer de Julien Leclercq, avec Jean-Claude Van Damme himself, une coproduction 1080 Films, la société créée par Nabil Ben Yadir et Benoît Roland. Le fonds soutient aussi Hanna’s Suitcase, le nouveau film du réalisateur canadien Ken Scott, coproduit par Tarantula, qui sera en partie tourné en Belgique avec des comédiens belges.

Regardez aussi

Bande-annonce: « Pour la France » avec Lubna Azabal

La toujours impressionnante comédienne belge Lubna Azabal est à l’affiche de Pour la France, de …

Sahifa Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.