Commission de Sélection des Films – 3e session 2014 – Documentaires, Lab…

Nous vous avons présenté ici l’essentiel des résultats de la 3e session 2014 de la commission de sélection des films de la Fédération Wallonie Bruxelles.
Voici le détail les courts métrages de fiction

Les infos sur les nouveaux longs métrages de fiction soutenus sont ICI
Les infos sur les nouveaux courts métrages de fiction soutenus sont ICI

 

 

 

PROJETS SOUTENUS – DOCUMENTAIRE DE CRÉATION

 

Aides au développement – 2e collège

 

 

Inkotanyi de Christophe Cotteret

Production : Wrong Men North

Rwanda, juillet 1994. C’est la rébellion la mieux entraînée et la plus disciplinée du continent africain qui vient de mettre fin au dernier génocide du 20e siècle, celui des Tutsis rwandais qui a fait en moins de 100 jours près d’un million de victimes. À la tête de cette rébellion, l’actuel président du Rwanda, Paul Kagamé. Leur nom : les Inkotanyi, nom donné aux troupes du FPR (Front Patriotique Rwandais). De leur formation dans la rébellion ougandaise au début des années 80 à la guerre du Congo qui renverse Mobutu, du génocide rwandais à la reconstruction fulgurante du pays, l’action politique et militaire des Inkotanyi a été décisive de l’ensemble des bouleversements violents qu’a vécu la région des Grands Lacs depuis 30 ans. C’est, pour la première fois, leur histoire encore secrète que ce film propose de raconter.

 

 

La forteresse rouge de Piet Eekman

Production : Novak Prod

Mon grand-père était un communiste. Mon père était et est toujours un communiste. Et moi…? Suis-je un communiste ? L’histoire du communisme et du rêve communiste raconté à travers l’histoire de la « Forteresse rouge », la maison de mon grand-père.

 

 

Mitra de Jorge Leon (photo d’ouverture par Marion Saltel)

Production : Present Perfect asbl

Le psychanalyste Jacques-Alain Miller tente par échanges de mails de libérer sa collègue Mitra Kadivar d’un hôpital psychiatrique à Téhéran. À travers cette correspondance saisissante, le film rend compte du combat que mène Mitra pour être entendue et propose une interprétation lyrique de cette correspondance. Mitra devient l’héroïne tragique d’un ciné-opéra documentaire.

 

 

O.F.W. de Sung-A Yoon

Production : Michigan Films

« Les Philippines sont le seul pays au monde qui exporte ses citoyens au lieu de biens matériels ! » s’exclame l’instructrice d’un Centre d’Évaluation à Manille agréé pour délivrer le Diplôme National de Service Domestique. Sous prétexte de professionnaliser un secteur en plein essor, le gouvernement philippin a échafaudé des programmes de formations obligatoires. Posture du corps, attitude, expression du visage, personnalité, langage, y sont scrupuleusement façonnés. C’est ainsi que la femme philippine, revêtue de ses habits de la servilité, sera exportée vers les pays riches industrialisés, afin de jouer le rôle de la domestique.

 

 

 

 

Aides à la production de longs métrages (d’initiative belge francophone)

 

Home Movie de Chantal Akerman (aide après réalisation)

Production : Paradis Films

« Le fil rouge de ce film c’est un personnage, une femme née en Pologne, arrivée en Belgique en 1938 pour fuir les pogroms et les exactions. Cette femme, c’est ma mère. »

 

 

 

Aides à la production de longs métrages (d’initiative étrangère)

 

Le plaisir du désordre de Christian Rouaud

Production : Leïla Films

Ève Bonfanti et Yves Hunstad sont belges, comédiens et auteurs. Ils écrivent des pièces fascinantes d’intelligence, de drôlerie, de poésie. Le film se propose d’entrer dans le mystère de cette écriture, en suivant le dialogue qui s’instaure entre eux lors de l’élaboration de leur prochain spectacle, une variation sur le bonheur, ou comment vivre ensemble dans un monde qui se déchire encore et encore.

 

 

 

Aides à la production de documentaires TV (d’initiative belge francophone) – 1er collège

 

 

Chronique courtisane de Géraldine Jonckers

Production : Leïla Films

Dédée, prostituée transsexuelle de 57 ans, exerce le plus vieux métier du monde depuis 40 ans. À la vitrine de sa carrée, 7 jours sur 7. Elle attend le client qui se fait rare. Elle aime se souvenir de ses années fastes, du temps où elle ne travaillait que quelques heures par jour. Où l’argent était facile et semblait éternel. Elle se joue de ses clients qui pour la plupart ne connaissent « sa particularité ». Dédée est fière d’être une prostituée, une courtisane comme elle aime à s’appeler. Mais les aléas de la vie jettent une ombre sur sa routine. La maison où elle travaille a été mise en vente. D’un coup, c’est la précarité de sa situation qui la rattrape : que deviendra-t-elle si elle ne peut plus exercer son métier ?

 

 

Le génie de l’eau de Claudio Capanna

Production : Stenola Productions

Le Génie de l’Eau raconte la lutte pour la survie d’un « très grand prématuré » au sein d’un service moderne de néonatalogie. On tente de s’approcher le plus possible de l’expérience du bébé, d’y décrire ses expériences sensorielles et visuelles lorsqu’il découvre le monde pour la première fois. Déjà confronté à la mort, ce nouveau-né trouve refuge dans un espace mental créé par la nostalgie du ventre maternel.

 

 

Le rêve de Nikolay de Maria Karaguiozova

Production : Dérives

Dans la Bulgarie communiste des années 70, Nikolay Djambazov, ouvrier le jour, passe ses nuits à construire un voilier. En 1984, après 11 ans de travail acharné, alors que franchir le rideau de fer relève de l’impossible, il réalise son rêve : faire le tour du monde en solitaire. Il revient un an plus tard et devient un héros pour toute une génération de Bulgares. Aujourd’hui, je pars à la recherche du bateau de Nikolay pour questionner le devenir de son rêve et pour interroger mes croyances en cette quête de liberté…

 

 

Mémoires de missionnaires de Delphine Wilputte

Production : Néon Rouge Productions

 

« Mémoires de missionnaire » raconte la colonisation belge au Congo à travers le prisme de l’évangélisation. Les derniers témoins de cette époque livrent le destin étonnant et méconnu d’hommes d’église qui se sont exilés au bout du monde pour porter la bonne parole. Leurs témoignages nous offrent un éclairage différent sur cette période. Le récit se construit à partir de l’histoire singulière de Félix Marcel, le grand-père de la réalisatrice, qui découvrit l’Afrique en 1934 comme jeune prêtre ordonné et en revint 30 ans plus tard, marié et père de cinq enfants.

 

 

 

 

Aides à la production de documentaires TV (d’initiative belge francophone) – 2e collège

 

 

L’air de Julos d’Éric de Moffarts

Production : Ambiances

Dans un petit village de Belgique francophone, il y a un irréductible… chansonnier qui sculpte les mots. Il nous dit que l’enfance et le passé, on les quitte pour d’autres voyages et d’autres mondes. Ce poète cultive la vie, plutôt que la nostalgie. Même si la sienne a été bouleversée et parfois assombrie, il continue à croire à la magie des mots et de la musique. Aujourd’hui, il se tient là, au milieu du merveilleux bazar des objets qu’il a rassemblés, en compagnie d’instruments curieux dont il joue, avec son amour des choses simples et son art de vivre bigarré. Tout est là pour que Julos incarne le beau.

 

 

La deuxième nuit d’Éric Pauwels

Production : Stenola Productions

À la mort de sa mère, un cinéaste réalise un film pour voir à quel point cette disparition a changé sa vision du monde. C’est l’occasion pour lui de revenir sur la relation qu’il a entretenue avec elle : une relation qui a fait de lui un individu libre en tant qu’homme et en tant que cinéaste.

 

 

Sur la route des hommes de Jérôme Laffont

Production : Les Productions du Verger

Frans Masereel est un artiste né en Belgique en 1889. Son oeuvre, composée essentiellement de gravures en noir et blanc, est un cri de révolte contre les tragédies du 20e siècle. Le film dresse le portrait d’un homme libre et passionné, emporté dans les tourments d’une époque qui n’est pas sans rappeler la nôtre. Par le biais d’une correspondance imaginaire que j’adresse à l’artiste, s’installe alors au fil de la narration un dialogue entre notre réalité et celle de Frans Masereel.

 

 

 

Vivre sa mort de Manu Bonmariage (aide après réalisation)

Production : Azimut Production

Face à la mort, nous sommes tous prêts à devenir comme des chiens errants déboussolés, inquiets, en quête d’un secours qui ne vient jamais. Seuls l’amour, l’amitié et la complicité pourront nous sauver de cette impasse finale… Heureusement l’homme a plus d’un tour dans son sac. L’euthanasie miraculeuse deviendrait sa dernière planche de salut, son dernier secours ? J’ai voulu voir jusqu’où l’être humain est capable de sentir son âme à l’abandon face aux siens et à ce Dieu tout puissant qui n’a pas peur de nous laisser à la dérive.

 

 

Aide à la production de documentaires TV (d’initiative étrangère)

 

Oser la grève sous l’occupation de Jacques Bonaffé Deis : 204.653

Production : Image Création.com

Un monument commémoratif situé au centre d’une mini-zone industrielle. Des bruits de moteurs, de perceuse, une cacophonie de bruits en tous genres anime ce lieu. En off, deux personnes parlent entre elles…

 

 

Aides à la production d’une série documentaire (d’initiative étrangère)

 

Palais Royal de Manu Riche et Yves Hinant

Production : Thank You & Good Night productions

Les Tueurs du Brabant Wallon: 28 morts dans les années 80, une affaire toujours pas résolue. Et une échéance: le 1er novembre 2015, date de la prescription des faits. Nous accompagnons Madame la Juge d’instruction Michel, en charge de l’enquête, dans sa course contre le temps: il lui faut boucler l’enquête avant cette date fatidique. Obtiendrons-nous les réponses aux questions qui hantent la Belgique depuis près de 30 ans: qui sont les auteurs, quels étaient leurs motifs?

 

 

 

Aides à la production (CCA-VAF)

 

Grands travaux de Gerard-Jan Claes et Olivia Rochette

Production : Savage Film

Le documentaire Grands travaux place son action au coeur d’Anneessens-Funck, une école secondaire professionnelle néerlandaise dans le quartier Anneessens à Bruxelles. Le film se focalise sur les jeunes, sur leur vie à l’école et à Bruxelles. Anneessens-Funck est une école où les jeunes issus de milieux très variés se côtoient. Une dynamique particulière se met en place, similaire à celle que l’on peut ressentir à l’échelle de la ville. Grands travaux est un documentaire qui relate le quotidien au sein de cette école et nous offre par ce biais une image de Bruxelles et de ses jeunes.

 

 

 

 

PROJETS SOUTENUS – DOCUMENTAIRE-FICTION

Aide à la production (d’initiative belge francophone)

 

Le dernier gaulois de Samuel Tilman

Production : Eklektik Productions

Alésia. -52 avant Jésus-Christ. 80.000 soldats romains sont pris en étau par deux Factions de l’armée gauloise. La guerre des Gaules, qui décime la région depuis sept ans, semble proche de connaître son dénouement. Au sein de la citadelle d’Alésia, Apator, un notable du peuple des Eduens, le peuple le plus puissant de Gaule, s’apprête à donner l’assaut à l’armée romaine qui assiège la place forte depuis quarante jours. Ces quelques minutes qui précèdent la charge des cavaliers gaulois donnent l’occasion à notre héros de faire le point sur sa dernière année pleine de rebondissements.

 

 

 

 

PROJETS SOUTENUS – FILMS LAB

Aides à la production (d’initiative belge francophone)

 

Hamster de Martine Doyen

Production : Spinach Productions asbl

Bruxelles fin mai 2014. Une épidémie dansante s’est déclenchée dans les Marolles, juste après la fusillade du Musée Juif. Un groupe d’une quinzaine de contaminés s’évade de la quarantaine organisée par les autorités et se réfugient dans les combles des archives de Bruxelles…

 

 

Hitch & Blotch de Serge Goldwicht

Production : Néon Rouge Productions

Hitch & Blotch s’inscrivent dans la lignée des duos emblématiques de fiction. Contrairement aux acteurs ou aux dessins animés, ils sont des personnages abstraits : deux entités liquides, un duo de taches, au sens littéral et graphique du terme. Comme le Ying et le Yang, devenus colorés, mobiles et sonores, Hitch & Blotch vivent la fable de leur vie, de leurs angoisses et de leurs désirs.

Regardez aussi

Marie Gillain est à l’affiche des « Cadors »

Sortie aujourd’hui du nouveau film de Julien Guetta (Roulez jeunesse), avec la comédienne belge Marie …

Sahifa Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.