Trois longs métrages belges et six courts à Rome

En cours depuis le 12 décembre, le festival italien CinemAvvenire a une tonalité assez belge cette année. Ses spectateurs pourront découvrir en compétition une sélection fort originale de films belges francophones.

 

 

Dans la section Longs métrages européens, on retrouve le choix le plus classique : L’année prochaine, de Vania Leturcq. Ce film d’initiation mettant en scène deux jeunes filles a déjà su séduire le FIFF, le Festival de films du monde de Montréal et sera bientôt diffusé au festival Premiers Plans d’Angers.
Il fera la clôture du Be Film festival le 30 décembre à Bozar

 

 

Karim Ouelajh sera également de la compétition, avec Le Repas du singe. Le film suit Nadia et Sophie, deux jeunes femmes dans la trentaine, qui ont pour point commun un certain mal être. Quand leurs routes vont se croiser, elles vont tenter, ensemble, de vivre et non plus de se contenter de survivre.

 

 

Enfin, on découvrira là-bas Seuls à bord, film d’horreur de Jean François le Guay où Capra, représentant en assurances, rencontre une inconnue  venue à son secours alors qu’il est agressé.
Persuadé de l’avoir prise en stop par le plus grand des hasards, il accepte de la suivre, même si cela l’oblige à fréquenter la mort de très près…

Le teaser est ICI

 

 

Quelques courts métrages produits en fédération Wallonie Bruxelles seront aussi à la fête, dans la section Courts métrages européens : Auguste et Louis de Nicolas Betrand , Les visites de Clément Abbey , Lost and found d’Antje Van Wichelen, Paul et Virginie de Paul Cartron, Taxistop de Marie Enthoven (photo) et Un parfum de citron de Sarah Carlot

Regardez aussi

Stage de jeu avec Catherine Salée et Guillaume Senez

« Brussels Ciné Studio » organise un nouveau stage de jeu face caméra du lundi 6 mai …

Sahifa Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.