Le cinéma belge et moi, ép.19: Thomas Doret

Rencontre aujourd’hui avec Thomas Doret, découvert dans « Le Gamin au vélo » des frères Dardenne, et que l’on a revu depuis dans films et séries, surtout en France. Il se partage aujourd’hui entre sa passion du cinéma, et ses études de médecine. Il revient pour nous sur son expérience aux Magritte, et ses coups de coeur en cinéma belge. 

Toujours dans le cadre de l’opération 50/50, nous avons rencontré les jeunes cinéastes et comédiens lauréats et nommés des Magritte du cinéma belge qui ont réalisé en février dernier les « Cadavres Exquis » que nous vous dévoilons depuis le mois de juin: ici, celui des Barons, ici, celui de L’Iceberg. Comme aux réalisateurs repris dans les 20 longs métrages sélectionnés par la Fédération Wallonie-Bruxelles, nous leur avons demandé comment ils définiraient aujourd’hui le cinéma belge, quels sont leurs meilleurs souvenirs de cinéma belge, et également comment ils ont vécu leur prix ou leur nomination aux Magritte.

 

Regardez aussi

Flashback 2022/ Flashforward 2023: Véronique Jadin

Véronique Jadin présentait cette année son premier long métrage de fiction, L’Employée du mois (on …

Sahifa Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.